+33 1 53 92 80 00

    15Avr2014
    A qui ressemble le nouveau maire d’alternance ?

    blog_VSC

    « A qui ressemble le maire d’alternance des grandes villes ? » C’est la question que s’est posée Vae Solis Corporate à l’issue du dernier scrutin municipal. Vient-il plutôt du privé ou du public ? Est-il plutôt jeune ou très expérimenté, un homme ou une femme ? Pour répondre à ces questions, Vae Solis corporate a dressé le portrait type du nouveau maire élu en mars dernier en se basant sur la liste des premiers magistrats de l’ensemble des villes de plus de 30 000 habitants qui ont connu l’alternance.

    Le résultat en quelques enseignements :

    Echantillon : élus des villes de + de 30 000 hab. qui ont connu l’alternance aux Municipales de Mars 2014, soit 62 villes.

    Age : net rajeunissement (-11 ans) Age.jpg

    L’âge moyen du nouveau maire d’alternance est de 46,5 ans, soit environ 11 ans de moins que l’âge moyen du maire du précédent mandat.
    Le plus jeune de l’échantillon, David Rachline le nouveau maire FN de Fréjus (83) a 26 ans. Tandis qu’à 76 ans, l’aînée du groupe est Nicole Goueta qui fête son retour à la mairie de Colombes (92).

    Sexe : le nouveau Maire est rarement une femme ! (6 sur 62)

    A l’heure de la parité, les élections municipales n’ont pas été une chance pour les candidates têtes de liste. Les nouvelles élues d’alternance ne représentent que 9,6% de notre échantillon, contre 14% sous la dernière mandature.

    Parite_.jpg

    Profession : plus privé que public

    Dernier enseignement, près de trois quart des candidats de l’alternance victorieux sont issus du secteur privé : 32% d’entre eux sont des chefs d’entreprise ou des cadres dirigeants.

    Me_tiers.jpg

    * Parmi les 20 élus « dirigeants/cadres » (32% de notre échantillon), ils sont 8 chefs d’entreprises, artisans et commerçants – soit 13% des élus d’alternance ; un score en progrès comparé aux 8% de cette catégorie parmi les maires en 2013.

    * Ces nouvelles élections confortent les métiers juridiques notamment la profession d’avocat comme l’une des professions qui permet de faire émerger le plus d’hommes politiques avec 19% du cru 2014 juste avant les « professionnels de la politique » (assistants parlementaires, conseiller…) situés eux, à 18% soit des taux comparables au mandat précédent.

    * Les fonctionnaires (territoriaux, enseignants, etc.) représentent 8% de notre échantillon et les professions médicales 6,5%. Les dernières professions recensées de l’échantillon étant des journalistes, assureurs et courtiers, ingénieur ou conducteur de travaux !

    
    

    Le renouvellement est quant à lui plutôt bien assuré : plus de la moitié des nouveaux élus n’ont pas d’autre mandat en cours et le nombre de mandats exercés dans le passé est de moins de 2.

    Contact presse : Jessica Lefébure – 01 53 92 80 16 / 06 29 94 59 87

    Vae Solis Corporate est un cabinet conseil en stratégie d’information, gestion de la réputation et communication de crise qui intervient auprès d’organisations privées et publiques, françaises et internationales, pour l’élaboration des positionnements et des stratégies de communication institutionnelle, les affaires publiques, les relations media et e-media, et la gestion de crise.

    Vae Solis Corporate est l’auteur d’une Etude sur la Communication Politique dont la troisième édition est parue en mai 2013 à l’occasion de la première année de mandat de François Hollande.

    www.vae-solis.com / www.gestiondecrise.com

    15Avr2014
    A qui ressemble le nouveau maire d’alternance ?

    blog_VSC

    « A qui ressemble le maire d’alternance des grandes villes ? » C’est la question que s’est posée Vae Solis Corporate à l’issue du dernier scrutin municipal. Vient-il plutôt du privé ou du public ? Est-il plutôt jeune ou très expérimenté, un homme ou une femme ? Pour répondre à ces questions, Vae Solis corporate a dressé le portrait type du nouveau maire élu en mars dernier en se basant sur la liste des premiers magistrats de l’ensemble des villes de plus de 30 000 habitants qui ont connu l’alternance.

    Le résultat en quelques enseignements :

    Echantillon : élus des villes de + de 30 000 hab. qui ont connu l’alternance aux Municipales de Mars 2014, soit 62 villes.

    Age : net rajeunissement (-11 ans) Age.jpg

    L’âge moyen du nouveau maire d’alternance est de 46,5 ans, soit environ 11 ans de moins que l’âge moyen du maire du précédent mandat.
    Le plus jeune de l’échantillon, David Rachline le nouveau maire FN de Fréjus (83) a 26 ans. Tandis qu’à 76 ans, l’aînée du groupe est Nicole Goueta qui fête son retour à la mairie de Colombes (92).

    Sexe : le nouveau Maire est rarement une femme ! (6 sur 62)

    A l’heure de la parité, les élections municipales n’ont pas été une chance pour les candidates têtes de liste. Les nouvelles élues d’alternance ne représentent que 9,6% de notre échantillon, contre 14% sous la dernière mandature.

    Parite_.jpg

    Profession : plus privé que public

    Dernier enseignement, près de trois quart des candidats de l’alternance victorieux sont issus du secteur privé : 32% d’entre eux sont des chefs d’entreprise ou des cadres dirigeants.

    Me_tiers.jpg

    * Parmi les 20 élus « dirigeants/cadres » (32% de notre échantillon), ils sont 8 chefs d’entreprises, artisans et commerçants – soit 13% des élus d’alternance ; un score en progrès comparé aux 8% de cette catégorie parmi les maires en 2013.

    * Ces nouvelles élections confortent les métiers juridiques notamment la profession d’avocat comme l’une des professions qui permet de faire émerger le plus d’hommes politiques avec 19% du cru 2014 juste avant les « professionnels de la politique » (assistants parlementaires, conseiller…) situés eux, à 18% soit des taux comparables au mandat précédent.

    * Les fonctionnaires (territoriaux, enseignants, etc.) représentent 8% de notre échantillon et les professions médicales 6,5%. Les dernières professions recensées de l’échantillon étant des journalistes, assureurs et courtiers, ingénieur ou conducteur de travaux !

    
    

    Le renouvellement est quant à lui plutôt bien assuré : plus de la moitié des nouveaux élus n’ont pas d’autre mandat en cours et le nombre de mandats exercés dans le passé est de moins de 2.

    Contact presse : Jessica Lefébure – 01 53 92 80 16 / 06 29 94 59 87

    Vae Solis Corporate est un cabinet conseil en stratégie d’information, gestion de la réputation et communication de crise qui intervient auprès d’organisations privées et publiques, françaises et internationales, pour l’élaboration des positionnements et des stratégies de communication institutionnelle, les affaires publiques, les relations media et e-media, et la gestion de crise.

    Vae Solis Corporate est l’auteur d’une Etude sur la Communication Politique dont la troisième édition est parue en mai 2013 à l’occasion de la première année de mandat de François Hollande.

    www.vae-solis.com / www.gestiondecrise.com