+33 1 53 92 80 00

    30Jan2019
    Trois questions à Hugo Travers, youtuber et co-lanceur de Craft, le média d’information 100% vidéo

    blog_VSC

    Trois questions à Hugo Travers, youtuber et co-lanceur de Craft, le média d’information 100% vidéo. Propos recueillis par Léo Chompré, consultant junior.

    Photos : DR (portrait) / capture d’écran Chaîne YouTube Craft (bannière)

    Vae Solis Corporate : Moins de deux jours après son lancement, la chaîne Craft récoltait plus de 15 000 abonnés sur YouTube. Comment expliquez-vous un tel succès ?

    Hugo Travers : Je pense que le contenu est essentiel à la réussite d’une chaîne YouTube. Nous essayons avec Cyrus de donner à nos vidéos une vraie valeur ajoutée par rapport à ce qui se passe sur YouTube, en tentant d’informer les jeunes différemment. Ensuite, le fait que nous soyons deux youtubers ayant déjà leurs propres réseaux, constitue un réel levier d’audience. Nous avons la chance d’avoir une communauté engagée, qui nous suit lorsqu’on lance un nouveau format. Nous essayons de les mobiliser au maximum, en leur proposant un décryptage de sujets de société de qualité et peu relayés par la presse traditionnelle.

    Vae Solis Corporate : En plus de YouTube, vous êtes également présent sur Instagram, Facebook, et Twitter pour décrypter l’actualité. Comment expliquez-vous les avantages en termes de visibilité de ces nouveaux médias par rapport aux médias traditionnels ?

    Hugo Travers : Tout d’abord, nous pouvons distinguer les réseaux sociaux entre eux. Chaque format possède sa propre temporalité, ses propres possibilités, sa propre « philosophie ». Vouloir être présent sur tous les supports n’est pas nécessairement idéal : le but est plutôt d’exploiter au maximum ce que le réseau social peut offrir comme possibilités. Il vaut mieux être très bon sur un seul format, plutôt qu’être présent partout sans arriver à exploiter au mieux les supports. Par rapport aux médias traditionnels, il est évident que l’audience est plus jeune sur ces formats. Ils offrent aussi des fonctionnalités nouvelles en termes d’interaction. Par exemple, dans mes vidéos, j’essaye de proposer aux internautes à chaque fois un débat à la fin de celles-ci. Ils peuvent alors échanger sur le sujet dans les commentaires. Les réseaux sociaux permettent également de tester de nouvelles idées rapidement.

    Vae Solis Corporate : Vous avez déclaré vouloir passer de votre chaîne YouTube à la création d’un média. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce nouveau support ? Quelle est va être votre stratégie de communication pour faire parler de celui-ci ?

    Hugo Travers : J’ai lancé HugoDécrypte en 2015 comme étant une simple chaîne YouTube. Progressivement, j’ai pu constituer autour de moi une équipe, d’abord d’amis proches, puis d’étudiants en journalisme, qui avaient mon âge, une agilité et une envie d’informer les jeunes autrement. Progressivement, je suis passé d’une chaîne YouTube à un média. Aujourd’hui, j’ai un journaliste à temps plein, des freelances/pigistes (en montage et écriture)… L’effectif est toujours réduit, mais nous permet déjà de toucher une audience large, et surtout de concrétiser de nombreux formats à venir sur lesquels nous comptons beaucoup : les reportages, une émission de talk hebdomadaire en direct… Là aussi, les formats et communautés existantes vont permettre de créer des synergies entre les formats.

    S’inscrire à la newsletter